Le tabagisme en quelques mots :

- Première cause inévitable de cancer (90% sont des cancers des poumons, mais aussi de la vessie, de la gorge, de l’œsophage...).
- Le tabac est responsable de 73 000 décès dont 5 000 sont des cas de cancers ou maladies cardio-vasculaires.
- Le mois de Novembre : chaque année le mois sans tabac à lieu, il s'agit d'une campagne qui alerte les fumeurs et non fumeurs des dangers du tabac et surtout incite les fumeurs à arrêter.

Les composants chimiques de la cigarette et ses effets

Le tabac présent dans la cigarette contient plus de 700 substances chimiques, qui certaines sont cancérigènes. Certaines substances sont issues de la plante du tabac et d'autres sont rajoutés lors de la fabrication par les fabricants, lors de la combustion lorsque le tabac est fumé. Le tabac possède des composants bien différents et de diverses sources, mais ils ont qu'un seul point commun : ils sont nuisible à la santé de ceux qui les consomment.
La cigarette inflige plus de 73 000 morts par an. La fumée de produits du tabac contient plus de 4000 composés qui sont irritants et qui engendrent des inflammations sur les parois de la bouche, du nez, de l’œsophage, de l'estomac etc...
En arrêtant de fumer certains inconforts se calment, pour des conseils personnalisés et précis consulter un médecin. Pour vous faire suivre dans une démarche d'arrêt, vous pouvez consulter un tabacologue qui saura vous prendre en charge avec précision.

Les composants présents dans la plante du tabac

- La nicotine : elle est présente naturellement dans la plante du tabac, cette substance se fixe dans le cerveau et peu modifier le fonctionnement de celui-ci. La nicotine stimule la production de dopamine (hormone du plaisir et du bien-être) dans le corps d'un fumeur. La nicotine n'est pas cancérigène, cependant c'est le composant principal qui est responsable de la dépendance.
- L'arsenic : ce composant est présent dans les pesticides qui sont utilisés pour éloigner les insectes des plantations de tabac, cette plante s'en imprègne lorsqu'elle pousse et se retrouve dans les produits que le fumeur consomme. L'arsenic est aussi utilisé dans le poison à rat, c'est un composant très toxique et cancérigène.

Les composants ajoutés par les fabricants

Certaines compagnies de cigarettes ajoutent des ingrédients pour les mélanger au tabac lors de la fabrication des cigarettes ou des cigares. Les agents de saveurs, de texture et de conservation qui amplifient les effets négatifs du tabac puisqu'au contact du feu ils libèrent beaucoup de substances dangereuses. Chacun de ces composants augmentent la dépendance au tabac mais aussi ses risques : ils améliorent le goût et adoucissent l'irritation de la fumée dans la gorge, maintiennent l'humidité de la cigarette et contrôlent la vitesse à laquelle elle se consomme, facilitent l'absorption de la fumée dans les poumons et dissimulent l'odeur.

Les substances générées par la combustion du tabac

Lorsqu'un fumeur allume sa cigarette, celle-ci crée une réaction chimique. Le feu, la chaleur et l'oxygène transforme la matière de la cigarette. Ceci s'appelle : la combustion, qui libère des composants dangereux et nocifs.
- L'Ammoniac : ceci se trouve dans la fumée qui est inspiré par le fumeur et c'est très nocif, l'ammoniac favorise l'absorption de la nicotine dans le corps humain et augmente ainsi la dépendance. Ce composant est utilisé dans les détergents ou produits désinfectants.
- Le benzène : la fumée libère ce composant, il passe dans les cellules et modifie leur ADN, pour engendrer des cancers. Le benzène se trouve dans l'essence, les colles ou encore dans les pesticides.
- Le cadmium : il cause des gros dommages aux poumons, responsable des dents jaunes, de la perte du goût et de l'odorat chez les fumeurs. C'est un métal lourd qui est retrouvé dans les batteries et teintures.
- Le cyanure : il endommage les voies respiratoires et rend les poumons plus fragiles face aux infections. Le cyanure d'hydrogène est présent dans les pesticides et certains plastiques. - Le formaldéhyde : ce composant cause la leucémie, ce produit est très toxique. L'utilité la plus courante est de préserver le corps des cadavres.
- Le goudron : Quand le tabac est fumé, du goudron s'en dégage. Ce produit qui est utilisé pour goudronner les rues, va faire jaunir les dents des fumeurs et laisser un dépôt noir sur les poumons. Le goudron se colle aux parois des poumons et cause de lourds dégâts.
- Le monoxyde de carbone : ce composant affecte le transport de l'oxygène dans le corps, il va causer des effets sur le coeur, le cerveau et les muscles des personnes qui le consomment. Le monoxyde de carbone est très nocif pour les femmes enceintes, celui-ci est capable de traverser le placenta du bébé et freiner sa croissance. Ce composant sort des voitures et des poêles à bois.
- L'oxyde d'azote : il irrite les poumons et rend la respiration très difficile, ce composant accentue l'effet de serre qui cause des pluies acides sur la planète.

Les différents types de fumées

La fumée du tabac a des répercussions sur le fumeur mais pas seulement, elle agit aussi sur son entourage. c'est ce que l'on appelle plus communément le tabagisme passif : La fumée primaire affecte de manière directe les fumeurs et la fumée secondaire et tertiaire affecte aussi de manière directe l'entourage des fumeurs.

La fumée primaire

Cette fumée est celle inhalée par les fumeurs lors de l'aspiration d'un produit du tabac. Celle-ci contient plus de 4 000 produits chimiques dont au moins 50 sont cancérigènes. Un fumeur s'expose donc aux effets nocifs des substances toxiques, plus cela dure et plus les effets seront impactant. Les fumeurs empoisonnent donc leurs poumons et leurs corps tout entier. La fumée affecte les mécanismes de défense du système respiratoire, ce qui empêche au corps de rejeter la fumée correctement et les rends malades. C'est avéré, les fumeurs développent plus de maladies (cancers, maladies chroniques...) que les non-fumeurs.

La fumée secondaire

Cette fumée est un combo entre la fumée expirée par les fumeurs et celle dégagée par les produits du tabac quand ils sont allumés. Pour résumer, c'est la fumée présente dans l'air qui est consommée indirectement par l'entourage des fumeurs. La fumée secondaire contient plus de 7 000 produits chimiques, dont 69 sont cancérigènes. Cette fumée étant absorbée à température plus basse, les composants chimiques sont plus élevés : 3 fois plus de goudron, 2 fois plus de nicotine, 2 fois plus de monoxyde de carbone, 51 fois plus de formaldéhyde et 44 fois plus d'ammoniac... Au Etats-Unis, la fumée secondaire est classée parmi les cancérigènes de groupe A par l'Agence de protection de l'environnement. Cette catégorie regroupe tous les composants les plus susceptibles de causer des cancers. Tous les ans au Canada, c'est 800 personnes qui meurent d'une maladie liée à la fumée secondaire, les enfants étant les premiers touchés. Un adulte vivant avec un fumeur a plus de risque de souffrir d'une maladie du cœur ou des poumons. Pour les fumeurs, consommer un produit du tabac est un choix, nous souhaitons vous mettre en garde face à la consommation passive : ne fumez pas à côté d'un mineur, d'une femme enceinte, de quelqu'un de malade ou tout simplement d'un non fumeur. Respectez les choix de ceux qui ne désirent pas consommer de produits du tabac, pour leur santé et leur bien-être.

La fumée tertiaire

Ce type de fumée est celle qui reste dans les cheveux, la peau, les tissus, les tapis et les murs... C'est la fumée qui reste même après l'extinction de la cigarette par un fumeur. La fumée tertiaire reste des années sur les surfaces même si l'odeur a disparue. Cependant, la concentration de substances chimiques sur les surfaces dépend de la durée et de la consommation des fumeurs, mais aussi du degré d'absorption des surfaces. Dans une grande partie, la fumée tertiaire sur trouve dans les maisons, c'est pour cette raison que ce sont les enfants qui la subissent le plus, ils absorbent 20 fois plus de fumée tertiaire que les adultes et forcément ont plus à risques de développer des maladies liées à cette fumée.

Protéger sa famille et ses proches

Fumer dans une autre pièce, sous la hotte ou à la fenêtre ne suffit pas pour se débarrasser des substances qui sont toxiques, car elles s'infiltrent partout (conduits d'aération, surfaces, tissus...). C'est pour cela qu'il faut protéger votre entourage : fumer à l'extérieur loin de toute personne vulnérable et non-fumeur est déjà un geste pour prendre soin d'eux et ainsi passer à l'action. Pourquoi ne pas en profiter pour vous-même arrêter, ainsi vous n'aurez plus à vous soucier de l'impact de votre tabagisme sur vos proches.

Les différents types de tabac

Les produits du tabac ce n'est pas que la cigarette, cela englobe les cigares, cigarillos, le tabac sans fumée, le tabac à mâcher, les sortes de pipes, la chicha... En réalité, tous les produits qui sont à base de tabac libèrent de la nicotine mais surtout diverses substances chimiques. Chacun de ces produits est tout autant dangereux.

La cigarette

Ce produit est de forme cylindrique à base de papier qui contient des feuilles de tabac séchées. Elle est souvent munie d'un filtre à son extrémité qui est en contact direct avec la bouche du fumeur. La cigarette c'est le produit du tabac le plus consommé dans le monde entier. Les cigarettes "biologiques", "naturelles" ou "sans additifs" contiennent la même quantité de tabac que les cigarettes classiques. La combustion du tabac engendre des produits toxiques et cancérigènes, ces différentes cigarettes ne sont donc pas forcément moins nocives pour la santé.

Le cigare ou cigarillo

Ces deux produits du tabac sont des rouleaux de tabac dans une feuille de tabac. Le cigarillo a pour particularité d'être plus petit que le cigare. La consommation de ces produits sont plus longues qu'une cigarette, les personnes qui les fument sont donc plus en contact avec les poisons qui composent le cigare et cigarillo. Tenir un cigare éteinte dans sa bouche expose déjà à la nicotine, ceci est dû à la nature alcaline du tabac qui est contenu à l'intérieur du tabac. Consommer le cigare ou cigarillo augmente le risque de cancer de la bouche, de l’œsophage et du pancréas ainsi que le risque de développer un emphysème et une bronchite chronique.

Le tabac à mâcher

Cet forme de tabac se consomme sans fumer, le tabac à mâcher est fait avec des feuilles de tabac. Les mâcher pendant 30 minutes correspond à fumer 4 cigarettes. Les personnes qui consomment ces produits, souffrent de déchaussements des gencives et d'une perte osseuse dans la bouche. Malheureusement, ce produit peut également comme les cigares provoquer des cancers de la bouche, de l’œsophage et du pancréas. Les femmes enceintes qui consomment ceci, augmentent leurs risques d'accouchement prématuré ou de mortinaissance.

La pipe à eau ou chicha

C'est deux outils s'utilise avec de l'eau et du charbon, la fumée passe dans l'eau avant d'être inspiré par le fumeur. L'eau ne retire pas tous les produits toxiques et cancérigènes, à cause du charbon du monoxyde de carbone se retrouve en grande quantité dans les poumons des fumeurs. Une heure de chicha équivaut à fumer 100 cigarettes. Ces produits causent des cancers des poumons, de la bouche, de l'estomac, de l’œsophage et de la vessie. Cela diminue la fertilité et augmente les maladies cardiaques.

La diminution et l'arrêt du tabac

Quand un fumeur diminue sa consommation de produits du tabac, cela diminue également l'apport en nicotine. Ce qui engendre des symptômes liés au manque de nicotine : irritabilité, tristesse, changements d'humeur, stress, fatigue, troubles du sommeil, appétit qui augmente et obsession pour la cigarette... La volonté d'arrêter est déjà un très grand pas pour avancer, mais il se peut que certaines personnes doivent être aidées et suivies. Si c'est votre cas, orientez-vous vers un tabacologue qui vont donnera des conseils et vous réconfortera pour vous motiver encore plus.
il se peut qu'arrêter de fumer soit difficile, mais cela réserve de bonnes surprises. Peut-importe le temps que vous aviez fumé ou encore la quantité, il n'est jamais trop tard pour vous arrêter, les avantages d'arrêter commencent tôt après la dernière cigarette :
- 20 minutes après : la pression sanguine et les pulsations du cœur s'apaise et deviennent normales.
- 8 heures après : La dose de monoxyde de carbone diminue de moitié dans le sang. Les cellules sont oxygénées normalement.
- 24 heures après : Le risque d'infarctus diminue. Les poumons éliminent le mucus et les résidus de fumée, le corps n'a plus de nicotine.
- 48 heures après : Le goût et l'odorat commencent à grandement s'améliorer.
- 72 heures après : La respiration devient plus facile, les bronches sont plus énergiques et se relâchent.
- 2 semaines à 3 mois après : La toux et la fatigue diminuent, vous allez récupérer votre souffle et la marche devient plus facile.
- 1 à 9 mois après : Les cils des bronches repoussent, l’essoufflement diminue encore.
- 1 an après : Le risque d'infarctus diminue de moitié et le risque d'accident vasculaire cérébral est le même que les non fumeurs.
- 5 ans après : Le risque du cancer de poumon diminue de moitié.
- 10 à 15 ans après : Votre espérance de vie redevient la même qu'un non fumeur.
Arrêter de fumer est un vrai bénéfice. Ceci permet aussi de se libérer de la dépendance au tabac, physiquement cela ne prend que quelques semaines mais la dépendance mentale est plus lente à s'estomper. Faites vous accompagner par un médecin, un tabacologue ou un proche si vous en ressentez le besoin.

La cigarette électronique face à la cigarette

La cigarette électronique peut aider un fumeur à arrêter de fumer ou à diminuer sa consommation. La cigarette de tabac est clairement plus dangereuse, la moitié des fumeurs qui ont commencé à fumer à l'adolescence sont morts avant 69 ans d'une maladie liée au tabac. Les eliquides sont moins nocifs que la fumée d'une cigarette (elle contient de nombreuses substances chimiques et plus de 50 substances qui favorise les cancers). Un fumeur qui devient un vapoteur, diminuera des risques de développer des maladies liées aux produits du tabac. La cigarette électronique ne contient pas de monoxyde de carbone, ni bon nombres de produits toxiques cités plus haut que l'on retrouve dans la fumée.
Cependant, si vous ne fumez pas et que vous ne vapotez pas, ne commencez aucun des deux.