D’où vient le goût de brûlé d'une cigarette électronique ?

Le goût de brûlé que vous pouvez ressentir lorsque vous vapotez est appelé "Dry Hit" dans le jargon de la cigarette électronique.
C'est une sensation très désagréable malheureusement rencontrée par un grand nombre de vapoteurs, surtout dans leurs débuts.

Ce Dry Hit se produit lorsque le coton présent dans la résistance de votre clearomiseur n'est plus assez imbibé, par conséquent, le fil résistif en chauffant brûle le coton sec et vous n'aspirez plus de la vapeur de e-liquide mais de la fumée de coton brûlé très désagréable, d'où, le goût de brûlé.

Lorsque le coton de la résistance est brûlé il n'y a pas le choix : il faut absolument changer la résistance du clearomiseur !

Même si vous tentez de nettoyer celle-ci ce goût nauséabond et potentiellement toxique restera et le goût de votre e-liquide sera simplement infâme.

Comment éviter ce goût de brûlé ?

Tout d'abord, dès le départ, lors de la première utilisation de la résistance il faut que le coton soit bien imbibé, on appelle cela l'amorçage de la résistance, c'est une étape à répéter à chaque changement de résistance.

L'amorçage de la résistance

L'amorçage passif
Cette méthode est la plus commune et la plus simple, une fois la résistance neuve en place dans le clearomiseur effectuez directement le remplissage et patientez une bonne dizaine de minutes, vous devriez vous des petites bulles remonter signifiant que le coton de la résistance est bien en train de bien absorber le e-liquide.
L'amorçage forcé
Cette technique consiste avant de mettre en place votre nouvelle résistance de verser un maximum de e-liquide goutte par goutte directement sur le coton visible de la résistance jusqu'à complètement la saturer de eliquide. Le coton sera ainsi complètement imbibé et permettra une utilisation quasi-instantanée car le temps de remonter et remplir clearomiseur aura suffit à la propagation du eliquide dans tout le coton par capillarité.

Le niveau du eliquide

Ensuite, pour éviter que la résistance ne procure ce goût de brûlé, il faut que vous gardiez constamment un niveau de e-liquide suffisant dans votre réservoir.
De manière générale il est recommandé de conserver les trous de la résistance toujours immergés.

Si vous ressentez un goût légèrement différent suite à un niveau bas de eliquide vous venez déjà d’endommager la résistance. Cependant, si celle-ci n'a pas de goût de brûlé persistant vous pouvez continuer à l'utiliser, mais effectuez un nouvel amorçage comme si elle était neuve tout en prenant en compte que vous venez de réduire drastiquement sa durée de vie.

Plage d'utilisation de la résistance

Sur les résistances que vous utilisez le fabriquant indique une plage d'utilisation en Watts, que vous retrouverez généralement également sur la fiche produit de notre site.
Si vous avez une cigarette électronique réglable, veillez à adapter la puissance en fonction de cette plage d'utilisation auquel cas la résistance risque de trop chauffer et assécher puis dégrader prématurément le coton, ce qui provoquera le goût de brûlé.
Lorsque la résistance est neuve il est conseillé de se positionner sur une moyenne basse puis de monter progressivement la puissance jusqu'à la puissance désirée en sachant que celle-ci doit toujours rester dans la plage d'utilisation.

Utilisez un eliquide adapté

Globalement, toutes les résistance fonctionnent avec du eliquide en dosage PG/VG 50/50 légèrement plus visqueux que du eliquide 70/30.
Mais attention, dans une cigarette électronique classique, un eliquide plus visqueux va augmenter le temps nécessaire à la résistance pour s'humecter à nouveau. Il faut donc soit espacer vos temps de vape, soit utiliser un eliquide plus fluide qui contiendra plus de propylène glycol que de glycérine végétale.

Espacez les temps de vape

La résistance de la cigarette électronique chauffe fortement pour vaporiser le eliquide, surtout lorsque vous prenez de fortes aspirations rapprochées dans le temps, la résistance reste chaude et le e-liquide s'assèche assez rapidement le coton ne sera alors plus humidifié correctement et vous risquerez le fameux goût de brûlé.
Ainsi, plus les bouffées que vous prenez sont longues plus il faut laisser de temps s'écouler entre chaque bouffée.

Goût de brûlé sur atomiseur reconstructible ( RDA/RTA/RDTA)

Ce ressenti de goût de brûlé peut aussi souvent avoir lieu sur des résistances ou "coils" faits maison et même avec des montages de type MESH, c'est le cauchemar des apprentis experts de la vape.

Pour éviter le goût de brûlé il y a une multitude de critères à prendre en compte mais principalement, il faut vous assurer que l’intégralité de la résistance est en contact direct avec votre coton, auquel cas l'endroit ou la résistance est à l'air va se mettre à rougir subitement à un point précis et va surchauffer le coton sur un seul point.

Pour vérifier cela, une fois votre montage effectué chargez bien votre coton en eliquide et mettez la résistance en chauffe pendant 7 à 8 secondes (ce qui correspondrait à une très grosse bouffée) tout en soufflant dessus, si il n’apparaît pas de point rouge sur la résistance vous devriez être bon.
Si lors de votre montage vous constatez ce point rouge ou que vous mettez en route sans faire exprès votre cigarette électronique vous allez brûler le coton, il faut alors recommencer la mise en place du coton sans faire la même erreur.