Depuis 2005, la cigarette électronique est arrivée sur le marché européen et français. A ce jour, pour certaines personnes mal informées, elle est perçue comme aussi nocive que la cigarette et pourrait même être considérée comme une porte d'entrée vers le tabagisme. Heureusement, cela ne concerne pas la majorité des personnes et nombreuses sont celles qui voient la cigarette électronique comme une chance d'arrêter le tabac et de commencer le sevrage tabagique avec en réalité un produit bien moins dangereux que la cigarette.
Au fil des années, malgré la désinformation que l'on peut trouver, les mentalités évoluent et la cigarette électronique est de plus en plus placée comme une meilleure solution pour la santé face à la cigarette classique avec du tabac. Bien qu'elle puisse éventuellement représenter un danger sur le long terme est infiniment plus sûre.
La cigarette électronique ne manque pas de surveillance et de réglementation, elle continue de se développer au fil des années afin de continuer à satisfaire ses consommateurs et conquérir les fumeurs.

Cigarette électronique ou cigarette ?

Une chose est sûre et certaine : La cigarette électronique n'est pas plus dangereuse que le tabac. Bien au contraire, la cigarette électronique est largement moins nocive que la cigarette classique puisque, déjà, l'utilisateur n'inhale pas le monoxyde de carbone dû à la combustion ! Pour rappel, la cigarette traditionnelle est d'une grande nocivité, elle contient plus de 4 000 substances toxiques et cancérigènes qui sont regroupées dans le tabac et dans le filtre.
La cigarette électronique représente à elle seule une raison valable pour arrêter de fumer, puisque c'est une excellente solution pour commencer votre sevrage tabagique et dire adieu pour de bon au tabac. Il ne faut pas oublier que la cigarette cause, en France et chaque année, plus de 75 000 morts, avec une quantité innombrable de cancers et de maladies pulmonaires.
La cigarette électronique, c'est l'opportunité d'arrêter de fumer, sans brusquer votre corps. Pour débuter la vape, nous vous conseillons de vous diriger vers un matériel adéquate en fonction de vos besoins et de vos habitudes d'ancien fumeur, inutile de commencer avec une machine à vapeur lorsque l'on quitte tout juste la cigarette.

cigarette contre cigarette électronique

La cigarette électronique est-elle déconseillée aux non-fumeurs ?

Bien sûr que oui ! La cigarette électronique ne doit surtout pas être utilisée par un non-fumeur. Première raison, le eliquide pour la cigarette électronique peut contenir de la nicotine et ce composant crée une forte dépendance.
Une personne qui ne fume pas peut également s'habiter au geste de vapoter, ainsi qu'au goût du eliquide et développer une dépendance mentale, ce qui signifie que le plaisir accordé devient une habitude et devient par la suite un besoin.
La cigarette électronique est un outil intéressant pour un fumeur qui souhaite commencer son sevrage tabagique, elle ne représente aucun intérêt pour un non-fumeur et nous le répétons assez souvent : Si vous ne fumez pas, ne vapotez pas !

Cigarette électronique : Quel danger ?

La cigarette électronique n'est aujourd'hui pas un réel danger, cependant, comme tout objet elle peut le devenir si elle est mal manipulée ou utilisée avec des produits douteux (drogue, eliquide/composant de contrefaçon...).
Coté matériel :
La batterie de la cigarette électronique pourrait exploser si elle est trop exposée à l'humidité ou si elle est immergée, mais encore, si elle est tombée à des nombreuses reprises. Des modèles puissants peuvent fonctionner avec des piles appelée accu 18650, et ceux-ci étant amovibles ils doivent, en dehors de la cigarette électronique être manipulés avec les précautions suivantes : On ne transporte pas un accu 18650 sans étui protecteur et lorsque le "wrap" (pourtour plastique coloré) est abîmé, on arrête de l'utiliser, on le recycle et on le remplace.
Coté eliquide :
Encore une fois, l'utilisation d'un e-liquide d'origine obscure sans traçabilité est à proscrire, cela peut provoquer des maladies ainsi que des effets indésirables en impactant votre état de santé.
La drogue pour cigarette électronique peut aussi représenter un danger, ce genre de produit ne doivent pas être utilisés, auquel cas vous risquez de vous exposer à un grand danger avec des répercussions qui peuvent être tragiques.

La drogue pour vapoteuse et les e-liquides d'origines douteuses étant interdits, ils ne sont pas vendus par des commerces spécialisés de cigarette électronique, mais par un marché noir parallèle.
Si vous désirez vous renseigner et vous assurer de la qualité de votre cigarette électronique ou de votre eliquide, renseignez-vous sur la norme AFNOR (Association Française de Normalisation), la norme CE ainsi que sur le distributeur et son ancienneté.

Cigarette électronique : les effets sur la santé

A l'arrêt de la cigarette, la majorité des anciens-fumeurs constatent une prise de poids en grignotant pour compenser le manque de nicotine.
Avec la cigarette électronique, la prise de poids est diminuée puisqu'avec un matériel de sevrage adéquate délivrant la quantité de nicotine nécessaire à votre dépendance, l'apport en nicotine est suffisant et la vape vient simplement remplacer celui de fumer. Attention, elle ne fait pas maigrir pour autant !

La cigarette électronique ne fait pas jaunir les dents à l'inverse de la cigarette, et ce, parce qu'elle ne contient pas de goudron. C'est ce composant qui est le principal mis en cause pour les tâches jaunes sur les dents et le dépôt présent dans les poumons.

Enfin, après avoir arrêté de fumer, l'ancien fumeur va de nouveau redécouvrir certains avantages, comme par exemple : le goût et l'odorat s'améliorent, la toux et la fatigue diminuent, le risque de cancer et d'infarctus diminue et l'espérance de vie redevient celle d'un non-fumeur. Pour le sevrage tabagique, si vous ressentez le besoin d'être accompagné par un proche ou par un médecin, n'hésitez pas ! Il est également conseillé d'être soutenu par un tabacologue.

Les effets indésirables de la cigarette électronique :

La cigarette électronique peut tout de même provoquer quelques effets indésirables : un assèchement de la bouche, suivi d'une gêne dans la gorge.
La solution à ce problème est donc de bien s'hydrater ! Ceci pouvant être causé par un eliquide trop fortement dosé en nicotine.

Des maux de tête et des vertiges peuvent apparaître surtout si vous utilisez un eliquide trop fort en nicotine. 
Il suffit alors d'arrêter de vapoter quelques minutes pour que les effets disparaissent et d'opter, par la suite, pour un eliquide moins dosé en nicotine.

Il faut aussi prendre en compte que lorsqu'un fumeur passe de la cigarette à la cigarette électronique, elle risque de faire ressentir une gêne en gorge à cause de toutes les petites lésions et irritations laissées par la cigarette.
La cigarette électronique peut donc également, au moment de son utilisation, faire tousser à cause soit de la nicotine, soit d'une certaine intolérance au propylène glycol dûe à l'irritation de la gorge.
Avec le temps, en moyenne un quinzaine de jours, cette irritation des muqueuses diminuera mais en attendant, la solution est simple : il suffit de passer sur un e-liquide aux sels de nicotine qui sera mieux toléré ou sur un e-liquide sans propylène glycol de la marque Végétol.

Comment une cigarette électronique peut exploser ?

explosion cigarette electroniqueLes médias en raffolent, dès que l'occasion se présente : ils rapportent l'explosion et les dommages liés à la cigarette électronique.
Brûlures, dents arrachées, mâchoire éclatée : les images ne sont pas belles à voir !

Pourtant, ce genre de dommage est bien moins fréquent ou mortel que l'incendie domestique lié à la cigarette classique mais c'est un fait qui existe quand même lorsque le dispositif de vapotage est mal utilisé.

Une cigarette électronique qui explose est un événement qui reste rare mais les conséquences peuvent cependant devenir dramatiques.
La réalité de la cigarette électronique qui explose se cache derrière la batterie et encore plus souvent le ou les accus 18650. En effet, lorsque le pôle positif rentre en contact avec l'enveloppe métallique par le biais d'un objet conducteur cela peut produire un court-circuit et amener à cette fameuse explosion.

Pour votre sécurité et celle de votre entourage, il est important de manipuler une cigarette électronique avec prudence.

Voici les consignes :
- Transporter les accus correctement avec un étui de protection.
- Ne JAMAIS stocker l'accu avec un objet métallique (clés, monnaie...)
- Si l'enveloppe de l'accu est endommagée, il ne faut plus l'utiliser et le remplacer.
- Si votre accu arrive en fin de vie (qu'il se vide trop rapidement ou qu'il charge mal), c'est le moment de s'en débarrasser et de le recycler.
- Ne jamais laisser votre cigarette électronique en plein soleil et à des températures chaudes.
- N'utilisez pas des cigarettes électroniques de contrefaçon.

Si vous respectez ces quelques règles d'or, vous ne risquez pas de vous exposer à une explosion de cigarette électronique.

Encadrement de la cigarette électronique

La Directive sur les Produits du Tabac (appelée aussi TPD) assure depuis 2017 l'encadrement de la cigarette électronique. Elle permet de fixer des règles strictes sur l'intégralité des produits de vape (cf. Ordonnance du 19 Mai 2016). Les eliquides nicotinés doivent respecter le volume maximal de 10 ml ainsi qu'un dosage en nicotine maximum de 20mg/ml.
Les fabricants doivent mettre à disposition de leur clientèle la notice d'utilisation de chaque produit, ainsi que d'afficher les mentions obligatoires.
L'ANSES est chargé de récolter les informations et d'analyser tous les eliquides nicotinés de chaque fabricant, 6 mois avant leurs mises sur le marché européen. Ainsi, tous les composant des tous les eliquides sont recensés, si l'un de ces composant était révélé comme nocif, les e-liquides pourraient directement être retiré du marché afin que le fabricant change sa recette sans utiliser un composant désormais proscrit.

Pourquoi la cigarette électronique est-elle déconseillée aux femmes enceintes ?

femme enceinte interdiction cigarette electroniqueFumer des cigarettes traditionnelles pendant une grossesse expose la future maman à des nombreux risques : accouchement prématuré, grossesse extra-utérine, fausse couche... Et pourtant, aujourd'hui une femme sur trois continue de fumer pendant sa grossesse!

Nous avons conscience que l'arrêt immédiat du tabac est difficile, la cigarette électronique peut donc devenir une alternative moins dangereuse bien que déconseillée. Nous conseillons de consulter un médecin avant de commencer la cigarette électronique pendant une grossesse. L'idéal étant qu'une femme enceinte ou allaitante ne doit pas vapoter, surtout si le eliquide utilisé contient de la nicotine qui sera absorbée dans le sang et transmise au fœtus.

Voici ce que vous conseillons de faire si vous fumez et que vous prévoyez de tomber enceinte : arrêtez la cigarette grâce à la cigarette électronique, puis diminuez le dosage de nicotine petit à petit. Quand le moment d'avoir un bébé viendra, vous pourriez ainsi sûrement être sevrée à 100% et tout stopper pendant votre grossesse ce qui serait l'idéal pour vous, mais aussi pour votre futur "mini-vous".

La nicotine est-elle dangereuse ?

Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le danger que représente la cigarette au tabac n'est pas directement lié à la nicotine. L'apparition de cancer ou de maladie sur un poumon apparaît surtout à cause du monoxyde de carbone et des substances nocives comme le goudron.

La nicotine n'est pas cancérigène, on la retrouve dans différents substituts à la cigarette : patch, chewing-gum... Mais aussi en plus petite dose dans des légumes comme la courgette !

En revanche, la consommation de la nicotine entraîne une dépendance : le consommateur ne peut plus s'en passer. Il est vrai que la nicotine rend dépendant et c'est pour cela que la cigarette électronique est conseillée uniquement aux anciens fumeurs qui désirent arrêter de fumer.
Grâce à la cigarette électronique, le vapoteur pourra continuer à délivrer sa dose de nicotine différemment pour, ensuite, diminuer le dosage de nicotine sans brusquer le corps avec une abstention brute.

Les allergies à la cigarette électronique

Certaines personnes peuvent être allergiques à la cigarette électronique elle même, mais plus précisément à la matière de celle-ci. Pour éviter cette allergie, il suffit de regarder le composant utilisé pour la fabrication de la cigarette électronique est ainsi l'éviter. Si vous êtes allergique au latex ou au caoutchouc envisagez simplement de prendre un modèle entièrement métallique ou sans aspect "rubber" antidérapant.

La seconde allergie, plus probable, est celle liée au eliquide qui est utilisé. Certains arômes peuvent provoquer des allergies alimentaires, il faut donc faire attention aux aliments qui ne sont pas consommés à l'habitude si vous êtes sujet à des allergies.
L'allergie ou l'intolérance au propylène glycol (PG) est également possible, cela peut provoquer une toux et/ou des maux de gorge. Ces symptômes sont augmentés à cause de la nicotine, surtout si le dosage est trop élevé.
La solution est toute trouvée, vous allez pouvoir vapoter des eliquides Végétol sans propylène glycol qui sont, en plus, non allergisant.